fbpx

L’homme du mois #Mars18

L’homme du mois #Mars18

Chaque mois, nous mettons à l’honneur un acteur du Team SS76. Ce mois-ci, nous avons choisi Gaspard Carpentier. Portrait d’un jeune sottevillais engagé.

 

Il n’a que 15 ans, et pourtant Gaspard Carpentier est déjà connu de tous au Club. Ce Minime arbore trois casquettes : athlète, juge et bénévole.

Le jeune garçon débute l’athlétisme à 3 ans, « pour ressembler à son frère ». Il prend vite goût à ce sport et rejoint le club à 5 ans. Depuis, le collégien passe ses journées sur le tartan ou au bord des pistes. D’ailleurs, cela lui donne quelques idées pour plus tard… diriger le club. « Quand j’ai fait mon stage de troisième au Club, je me suis rendu compte que j’aimerais bien travailler ici, car on connait tout le monde ». En attendant, Gaspard réfléchi déjà à ses spécialisations pour l’année prochaine. « Je voudrais faire de la perche et du disque ».

L’engagement de Gaspard ne s’arrête pas là. Nous le retrouverons à la rentrée dans l’équipe d’animation où il coachera les Poussins. « C’est sympa d’être avec les Poussins car tu peux leur apprendre des choses. Quand ils sont plus petits, tu joues avec eux mais tu leur apprends moins de choses. ».

 

Notre entretien avec Gaspard Carpentier.

Combien de temps te prend l’athlé dans la semaine ?

Pas mal. J’ai 5 entraînements plus les week-ends où je suis bénévole, jury ou athlète. C’est chargé mais ça va.

 

Justement, tu as la particularité de porter trois casquettes. Depuis quand es-tu jury ?

Je suis jury depuis 2 ou 3 ans. Tout me plait là-dedans ; ça me passionne. Je suis jeune juge fédéral en starter et régional en sauts. J’aimerais bien faire soit starter soit juge de course. Mais le problème c’est que starter en salle je n’aime pas trop car on est 8 voire 9 et seulement 4 qui pratiquent. Ce qui est bien en extérieur c’est que tu es 3 ou 4 mais des fois 2, donc tu fais des choses toute la journée. Tu ne restes pas à regarder.

 

Nous avons voulu te mettre à l’honneur, notamment via ton implication très active les deux jours de mise en place du 10km et du semi-marathon des Boucles de la Seine. Pourquoi tu en fais tant pour le Club, car peu de personnes se mobilisent autant ?

Car c’est mon Club ! J’aime bien mettre une pierre à l’édifice. Les gens sont sympas au stade ; je me sens bien ici.

 

Passons maintenant à ton portrait sottevillais.

  • Te souviens-tu de ta première victoire ?

Non, je ne m’en souviens pas.

 

  • Apportes-tu de l’importance aux victoires ?

C’est bien de monter sur un podium mais le mieux c’est de prendre du plaisir. Si tu montes sur un podium parce que tu es fort mais que tu n’as pas pris de plaisir, ça ne sert à rien de faire l’épreuve.

 

  • Quel est ton pire souvenir en athlétisme ?

Je n’en ai pas de pire. Même si tu fais un truc pas bien tu as toujours des choses à reconstruire ensuite à l’entraînement.

 

  • Tu es élu Président du Stade Sottevillais 76, quelle est ta première décision ?

D’ici là, il y aura des choses de faites, mais une salle par exemple. C’est un atout qui manque pour pratiquer.

 

  • Si nous devions renommer le stade Jean Adret, quel nom proposerais-tu ?

Soit Jean Bouin, un athlète qui est mort pour la France. Soit, plus récent, Stéphane Diagana.

 

  • Quel athlète aurais-tu rêvé d’affronter ?

Justement, il ne pratique plus mais j’aurais aimé courir contre Stéphane Diagana.

 

  • Quel livre emporterais-tu sur une île déserte ?

Un livre sur l’athlé. Soit sur l’histoire de l’athlé, soit « Renaud Lavillenie : toujours plus haut » de Nicolas Herbelot. J’ai adoré ce livre, le Club me l’a offert lors du challenge assiduité de l’année dernière.

 

  • Si tu devais convier cinq personnes connues à un dîner, quelles seraient-elles ?

Je choisirais Stéphane Diagana, Arnaud Art – qui est très gentil, Kévin Mayer, Floria Gueï – que j’ai pu voir lors du Meeting de l’Eure, et Alain Blondel – une figure de l’athlé.

 

  • Quel est ton sport préféré hors athlétisme ?

J’aime bien tous les sports mais j’aime particulièrement la natation et le vélo. Ça c’est grâce à mon père qui a fait des iron man ; ça nous a donné envie de suivre.

 

  • Quelle est la qualité que tu apprécies le plus chez les autres ?

Ça dépend des personnes mais j’aime bien les personnes ouvertes d’esprit et sympathiques.

 

  • Si tu étais un smiley ?

😂

 

Merci Gaspard !

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

facebook
twitter
youtube