fbpx

L’Homme du mois #Octobre18

L’Homme du mois #Octobre18

Chaque mois, nous mettons à l’honneur un acteur du Team SS76. Ce mois-ci, nous avons choisi Lidji M’Baye. Portrait d’un enfant du stade plein d’avenir.

 

Lidji M’Baye est ce que l’on peut appeler un enfant du club. « J’ai un peu commencé l’athlé ici. Bien avant d’être licencié, je courrais et j’ai appris à marcher ici ». Fils de Maddly Laurent et d’Amadou M’Baye, deux figures reconnues du Stade Sottevillais 76, Lidji porte le maillot bleu et blanc depuis la rentrée. Après cinq années passées en Guadeloupe, le jeune athlète de 19 ans s’entraîne à l’INSEP où il étudie également en première année de STAPS.

 

L’été dernier, le coureur de 400m a établit un nouveau record en 47’’05. Une très belle performance plaçant le Junior à la 22e place du bilan français. C’est en relais qu’il s’est également illustré puisqu’il détient depuis 2017 une médaille d’Argent aux Championnats d’Europe U17 sur 4×400.

 

 

Notre entretien avec Lidji.

Quels sont tes objectifs pour la saison ?

Pour cette année l’objectif numéro 1 c’est d’être sélectionné aux Championnats d’Europe Espoir U23 et pourquoi pas si c’est possible d’intégrer l’équipe A pour Doha. En salle, si possible j’aimerais aller aux Championnats d’Europe avec le relais 4×4.

 

Depuis la rentrée, tu t’entraînes à l’INSEP. Peux-tu nous expliquer ce choix ?

Le groupe m’intéressais et je m’entendais bien avec le coach Marc Vecchio. J’avais envie d’un nouveau départ. Pour l’instant ça se passe comme je le voulais. L’INSEP permet de compiler le côté sport et perso car on a des horaires aménagés. Ça me permet à la fois de m’entrainer et d’aller en cours.

 

Comment s’est passé ton retour en Métropole ?

Pour le moment ça va, il ne fait pas encore trop froid. Et comme je suis logé à l’INSEP et que j’ai tout autour de moi c’est plus facile. Quand il fait trop chaud ou qu’il pleut nous sommes dans la halle et on peut s’entraîner en tee-shirt. J’étais en France tout l’été. Je suis rentré en Guadeloupe puis je suis revenu en septembre. Donc ça va.

 

Tu as déjà eu l’occasion de goûter aux Championnats d’Europe U17 et aux Championnats du Monde U20. Quelle est la sensation lorsqu’on arrive sur ces championnats ?

Ça change un peu. Après j’en avais déjà fait dans ma Caraïbe. Je m’y étais un peu préparé. Ça fait bizarre. Le pire c’était au Monde Junior car le stade était plus grand, il y avait plus de monde. Au final ça donne une énergie, ça donne envie de courir. En plus, il y a une bonne entente dans le groupe. On s’entend tous bien. Et puis porter le maillot de l’Equipe de France ça fait plaisir ; c’est un objectif d’atteint.

 

 

Passons maintenant à ton portrait Sottevillais.

Te souviens-tu de ta première victoire ?

Pas forcément…

 

Apportes-tu de l’importance aux victoires ?

Non, plutôt à une performance.

 

Y-a-t-il un premier chrono qui t’a marqué ?

Le premier c’est quand j’étais Benjamin. Je faisais encore des haies et j’ai battu le record de la ligue sur 50m haies.

 

Quel est ton pire souvenir en athlétisme ?

Mon premier 400m de la saison de la saison 2016/2017. C’était la pire course que je n’avais jamais réalisée. J’avais trop envie de bien faire du coup je suis parti beaucoup trop vite et j’ai explosé en vol. Ça m’a apporté plus de maturité sur les compétitions. Ça m’a permis de me ressaisir.

 

Quel athlète rêverais-tu d’affronter ?

Wayde Van Niekerk car c’est le recordman du Monde du 400m. Pourquoi pas l’affronter l’année prochaine ou dans deux ans…

 

Quel livre emporterais-tu sur une île déserte ?

Deux livres. Racines de Alex Haley et la Bible. Le premier je n’aurais jamais cru le lire tellement il est énorme. C’est l’histoire d’un enfant noir durant la période d’esclavage aux Etats-Unis.

 

Quel est ton sport préféré hors athlétisme ?

Je kiffe le foot, le basket et le tennis. Je suis régulièrement les trois. Pour le foot, je suis Marseillais. Pendant les grandes vacances j’essai de pratiquer ces sports.

 

Du coup, plutôt Team Nadal ou Team Federer ?

Team Nadal !

 

Quelle est la qualité que tu apprécies le plus chez les autres ?

La gentillesse.

 

A l’inverse, quel est le défaut qui te rebute le plus ?

L’hypocrisie.

 

Merci Lidji !

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

facebook
twitter
youtube