Les moments forts de la saison hivernale 2020

Les athlètes qui ont démontrés une belle évolution de leurs performances.

Le Covid 19 n’aura pas permis aux spécialistes de participer aux championnats de France de cross, faute de son annulation pure et simple, cependant, nous avons pu assister à de belles confirmations et révélations entre le mois de novembre et le mois de mars.

Nous vous proposons de nous attarder sur des performances marquantes et des moments forts portés par nos athlètes durant cette saison hivernale. À commencer par Élise Russis. 16 ans seulement, mais avec une force de caractère la menant à son 2nd titre de championne de France cadette, pour finir sa saison hivernale, dans la magnifique salle de Miramas.

Quelques semaines auparavant, le 18 janvier 2020, Élise a battu son record personnel en le portant à 4m03 lors de la première édition du StarPerche de Bordeaux, événement organisé par une autre sottevillaise notre chère Marion Lotout et son compagnon Damiel Dossevi. Marion Lotout déjà reconnue comme une grande spécialiste du saut à la perche national et international, et cumulant les titres de Championne de France, connaît ces dernières saisons des gênes au niveau du tendon qui lui ont empêché d’exprimer à la pleine mesure de ses capacités. Mais, le 21 décembre 2019, elle passe la barre des 4m51 au Perche Elite Tour d’Aulnay Sous-Bois. Elle continue sur sa lancée en marquant 2020 comme l’année de la renaissance puisque le 29 février Marion redevient vice-championne de France élite en passant les 4m55, lors des championnats de France à Liévin. Elle retrouve une pleine position de ses moyens. Assurément, Marion a le potentiel d’aller au JO de Tokyo de 2021.

Toujours dans la dynamique des femmes perchistes, la lumière se pose sur Romane Maugest et Juliette Carel, licenciées respectivement aux sections locales du Core Athlétic Club et de l’Eape. Ces deux jeunes femmes ont su nous surprendre en marquant un beau début d’année. Romane, 20ans, après 4 ans de pratique d’athlétisme, a su profiter de la salle Rober Poirier de Rennes en se hissant à la 7e place des championnats de France Espoir.

Quant à Juliette Carel, elle prend place au sein des finalistes des championnats de France Junior, en égalant son record perso de 3m60. Sans nul doute, nous reverrons prochainement Juliette passer la barre des 3m70, déjà franchie à l’entraînement avec élan réduit ;).  Juliette intégrera le 10 aout 2020 l’université américaine Indiana Tech, nous lui souhaitons de continuer sa progression que nous ne manquerons pas suivre sur ses réseaux sociaux.

Posons la perche une seconde et attardons-nous sur les longues distances, avec un regard sur l’évolution de Florent Beauval. Originaire de Dieppe, il arrive au Stade Sottevillais 76 en 2018, et est coaché par Bruno Denise. Un an plus tard, il participe à sa première finale des interclubs de Grenoble, avec un temps de 27 minutes 05 secondes aux 5000 m marche. Aujourd’hui, il nous épate avec un record personnel de 22 minutes et 16 secondes. En l’espace de 2 ans, il passe d’un niveau régional à un niveau national et se retrouve à la 27e place du bilan national de la marche, toutes catégories.

Doublons la distance et passons sur le 10 km. Jade Richer, notre néo-Sottevillaise, entraînée par le binôme Hassan Oubassour et Kader Chackhemani, coupe la ligne d’arrivée en 36 minutes et 29 secondes. Il s’agit de son record personnel, établi lors des Foulées Monterelaise le 19 octobre 2019.

Les épreuves combinées à l’honneur et un retour en force important à noter, celui de Gaëlle Le Foll. Rappelons-nous de son impressionnante performance lors de la compétition finale des interclubs de Grenoble en 2018, elle avait cumulé trois belles performances aux 400m, javelot et relai 4X400m. Le temps d’une naissance, celle de son fils Lucas, en mars 2019, Gaëlle se retire des compétitions, mais elle y assiste toujours pour encourager les membres du Stade Sottevillais 76. Il a fallu une petite année à Gaëlle pour retrouver son meilleur niveau, puisqu’elle marque un retour au premier plan en réalisant 4036 points au pentathlon en décembre 2019 à Mondeville. Coup d’œil sur ses 5 épreuves :

  • 8’’92 en 60m haies.
  • 1m75 à la perche
  • 11m88 en poids
  • 5m41 à la longueur
  • 2mn 16’’89 au 800m

Dans la dynamique des combinardes Sottevillaise, on retrouve Cassandre Aguessy-Thomas au sommet de sa forme lors des championnats de France Elite 2020 organisés à Liévin. À ce jour Cassandre termine 14e au bilan mondial de l’hiver, c’est sans aucun doute grâce à sa tenacité, mais aussi son entraîneur Sébastien Levicq, illustre sottevillais qu’elle a pu réaliser cela. Cassandre devient vice-championne de France élite avec un gros total de 4359 points, en 2020. Observons ses performances :

  • 8’’40 en 60m haies
  • 1m75 à la perche
  • 12m44 au poids
  • 6m22 à la longueur
  • 2mn22sec03 au 800m

Place au sprint, avec l’enfant du club, Lidji Mbaye, membre de la team excellence, spécialiste du 400m. II profite de l’hivers 2020 pour devenir vice-champion de France espoir et fait partie des finalistes aux Élites 2020. Année après année son palmarès s’étoffe et se renforce. Ce jeune homme est aux portes du très haut niveau.  

Continuons d’accélérer grâce aux étincelles de Fabrice Dabla. Arrivé en France il y a 1 an et demi, pour rejoindre le dispositif Solidarité Olympique visant à accueillir des athlètes qui ont été repérés par leur comité national olympique afin de préparer les JO. Fabrice Dabla est originaire du Togo, et a rejoint le Stade Sottevillais 76, il est entraîné par Amadou Mbaye. Ensemble, ils profitent de la saison hivernale 2020 pour battre des records, en réalisant 6sec72 sur 60m, le 24 janvier 2019 Meeting de Reims. Dans cette ville historiquement connue pour sacrer les Rois, Fabrice Dabla a trouvé sa place, celle qui appelle à de futurs couronnements.

Pour conclure, jetons un œil sur les sections locales :

Plusieurs fois il nous a été donné l’occasion de mettre en avant certain(e)s athlètes venant de sections locales. En effet, 4 sections locales font parties du Stade Sottevillais 76, nous sommes fières et heureux de noter l’arrivée de Mont-Saint-Aignan/Maromme (EMSAM) que nous avons accueilli depuis le 1er janvier 2020.

Notre club compte désormais 1865 licenciés. L’association de ces clubs prouve la capacité du Stade Sottevillais 76 à fédérer autour de son projet et de ses valeurs : Solidarité, Performance et Implication.

À bientôt et comptez sur nous pour vous tenir informer des actualités du Stade Sottevillais 76.

1 Comment

  • Arsene Posted 6 juin 2020 2 h 39 min

    Très bel article. Ça m’étonne que vous ne parlez pas de innocent qui a pourtant fait de belles choses durant cet hiver

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

facebook
twitter
instagram