Des Championnats de France Élite intenses 

Des Championnats de France Élite intenses 

Une semaine marquée par les championnats de France Élite ou nos athlètes ont obtenu de nombreuses places de finalistes, mais il y avait également des épreuves sur route et des trails, avec à la clé plusieurs victoires pour les femmes comme pour les hommes. 

Mercredi 22 juin 

Meeting de perche et marteau d’Évreux 

Le groupe perche de Daniel Russis était présent avec l’idée de faire briller les jeunes. Mission réussie notamment pour Fabio Dellova (SS76) qui établit son record personnel avec une barre franchit à 4m24 ce qui lui offre la seconde place ex æquo avec Louis Guillet (SS76). Chez les féminines la meilleure performance est à mettre à l’actif de Lilou Bonche (SS76) qui termine deuxième femme avec 3m34, une barre dans la bonne moyenne de sa saison.

Vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 juin 

Championnats de France Élite à Caen 

Le club était bien représenté pour ce championnats de France avec pas moins de neufs athlètes aux ambitions diverses. Pour certains l’objectif était de se tester au plus niveau, pour d’autres d’entamer un retour vers les sommets après des périodes compliquées par les blessures par exemple, et enfin plusieurs avaient l’objectif d’une place de finaliste voir mieux.

Débutons avec les féminines et celle qui nous aura sans doute le plus surpris puisqu’elle établit un nouveau record personnel, je veux bien sûr parler d’Anne Maquet (SS76). En effet cette dernière termine à une très jolie cinquième place sur 100m en 11 »68 et confirme que 2022 est bien son année après son 24 »13 avec un peu trop de vent sur 200m à Lillebonne il y a quinze jours. Sans doute émoussée par son superbe parcours sur la ligne droite, elle ne pourra d’ailleurs pas sortir des séries sur cette distance, mais les championnats sont une réussite indéniable pour Anne. En sprint toujours, la jeune Lise Langlois (SS76 Cor Elbeuf) était venue pour se tester face aux « grandes » et réalise un très correcte temps de 24 »89, mais l’essentiel était ailleurs, elle a prit date et reviendra avec d’autres ambitions les prochaines années. Sprint toujours mais un peu plus long et avec des haies, sur le 400H, l’espoir Olivia Alexandre (SS76) termine quatrième de la grande finale en 59 »65 à quelques petits dixièmes du podium et ne peut qu’être satisfaite et envisager encore mieux pour les saisons à venir.

Passons à la perche maintenant avec notre vice championne du monde junior Élise Russis (SS76 Cor Elbeuf), qui souhaitait marquer de son emprunte ces championnats et faire date en vue de Paris 2024. La encore mission accomplie pour Élise qui prend la sixième place d’un concours regroupant les meilleures spécialistes françaises. Elle passe au premier essai ses premières barres jusqu’à 4m20, avant de butter sur son record de 4m30, mais sixième sur douze alors qu’elle était la seule junior, reste une très grande performance. 

Au lancer de disque, c’est Maëlle Philippe (SS76 EMSAM) qui nous représentait et visait une belle place, chose faite avec la quatrième grâce à un second lancer à 51m63 qui d’ailleurs la place à ce moment sur le podium, la suite sera un peu moins bonne, et elle n’améliorera pas. Pour autant cela reste un très bon résultat pour notre championne qui confirme à n’en pas douter, être l’une des athlètes de l’avenir pour le Team France avec des ambitions pourquoi pas pour Paris 2024 également. 

Autre athlète d’avenir au sein du club et du collectif français, Cassandre Aguessy Thomas (SS76) espérait côtoyer le podium d’autant que c’était plutôt bien parti après un 100m conclu en 13 »64 et un concours de hauteur ou elle a passé 1m70. La suite se révélant légèrement moins bon, elle préféra s’arrêter avant le 800m car d’autres grandes échéances l’attendent très prochainement et nous savons la difficulté de récupération après ces travaux d’Hercule. 

Continuons avec les hommes maintenant et notamment Lidjy Mbaye (SS76) qui sur 400m termine sa série en 48 »49, mais la marche était encore un peu haute pour retrouver la grande finale, pour autant après des saisons 2020 et 2021 marquées par des pépins physiques, la saison 2022 est, pour le moment, très encourageante pour la suite. Sur 110m haies, l’envie de trop bien faire de Romain Lecoeur (SS76) dès les séries lui coûte un faux départ rageant, car son record personnel l’aurait placé en cinquième position en finale, mais ce n’est que partie remise et Romain saura à coup sûr rebondir très rapidement. Et enfin sur 10 000 mètres marche, l’espoir Florent Beauval  réalise sa meilleure performance de la saison en 45’36 »93 pour la 19ème place, là encore, un résultat encourageant pour la suite, puisqu’il confiera avoir légèrement craqué entre le 7ème et le 8ème kilomètre et malgré cela aura trouvé les ressources pour se ressaisir et terminer fort, preuve d’un mental qui progresse et lui offrira forcément plus de réussite à l’avenir. 

Le 25 juin 2022

Championnat de Normandie de semi-marathon à Saint-Vaast La Hougue

Plusieurs de nos athlètes étaient présents pour ce semi-marathon faisant office de championnat régional de la discipline et notamment un beau contingent du DLTAC. Le premier à franchir la ligne d’arriver est le junior Alexis Ribes qui l’emporte dans sa catégorie en 1h24’27 » et prend la 26ème place du général. Une sacrée performance, d’autant qu’il s’agissait de la première course de cette distance pour Alexis après plusieurs victoires sur 10km notamment. Autre athlète à monter sur un podium, le Master Frédéric Villette qui prend le bronze en M2 et la 33ème place du classement global. Derrière, Alexandre Ruault et Romain Vigneron  font également une belle course en terminant respectivement 13ème et 28ème de leurs tranches d’age. De bon résultats d’autant que le parcours était assez exigent et les concurrents de bon niveau. 

Dimanche 26 juin 2022

10km de Saint-Adresse

Un seul athlète du club sur ces 10km, mais la victoire au bout pour Hugo Courel (SS76), qui s’impose en 32’39 ». Une deuxième victoire en deux semaines après l’or sur le trail de 15km de la Galopée la semaine dernière, pas mal pour débuter l’été…

Course du Casino à Forges Les Eaux

Plusieurs épreuves ponctuaient la journée à Forges, avec pour le club une très belle victoire féminine d’Hélène Blandin (SS76) sur le 9,2km marche athlétique. Notre athlète, médaillée des derniers France Masters en salle, termine le parcours en 1h00’08 »après un duel acharné avec la concurrente du RNA Amélie Lheritierqui finit deux secondes derrière. Hélène en plus de sa victoire chez les femmes, s’offre la seconde place du général et prouve une fois de plus sa grande motivation à continuer de faire tomber les chronos. 

Deux hommes étaient également présents à Forges, mais sur le plus classique semi-marathon. Alain Mattei (SS76 EAPE) terminera 62ème tandis que Yannick Ligny (SS76) s’offre une place dans le top 30 (29ème) et même 20ème Master M en 1h34’25 ».

Trail de la forêt Verte & Jaune

Nouvelle victoire sottevillaise grâce au coureur du DLTAC, Jamal Moussaoui qui s’impose sur le trail de 24km en 1h53’04 ». Sur le trail court de 12km, Mathilde Megard (SS76 EMSAM) gagne chez les juniors féminines en 1h07’05 » tandis que son compère de l’EMSAM, Arnaud Lehner termine sur le podium en Master2M et à la seizième place du général. Et enfin pour l’EAPE, Marc Deveau prend la sixième place des Masters3M.

La vie du club :

Alors que nous sommes tous concentrés sur l’organisation du meeting et qu’une première présentation en présence de Pascal Martino-Lagarde et Odile Ahouanwanou a eu lieu, notre école d’athlé a participé avec d’autres associations locales au spectacle d’ouverture du célèbre festival des arts de la rue vivacité, l’occasion de partager notre passion de l’athlétisme avec le grand public et de décompresser en cette période intense pour le club. 

Guillaume

facebook
twitter
instagram